Désintox !

En porte-à-porte, sur les marchés, dans les tractages, les candidats et sympathisants de la liste Besançon par nature ont entendu certaines « affirmations » parfois surprenantes… Des « affirmations » qui n’étaient bien sûr pas inventées par les bisontines et les bisontins, mais par des adversaires ou des militants de ces mêmes adversaires avec qui ils avaient pu échanger au cours de la campagne…

Nº5 – « On m’a dit que vous n’aviez pas de programme! »

FAUX

D’ailleurs, avec près de 500 propositions, nous avons le programme le plus complet pour Besançon. Seulement, nous avons fait le choix d’éditer un nombre limité de programmes pour éviter de gaspiller du papier inutilement contrairement à certains de nos adversaires. Vous pouvez le consulter ici : https://besanconparnature.fr/programme/. Et nous sommes toujours à votre disposition à notre local de campagne pour en débattre avec vous !

N°4 – « Il paraît que vous ne savez pas financer vos propositions »

FAUX

Bien au contraire. Nous avons proposé un programme ambitieux mais réaliste qui n’aura pas d’impact sur les impôts municipaux. Contrairement à certains de nos adversaires, nous n’avons pas la folie de projets ruineux et inutiles comme un téléphérique (M. Fagaut, Mme Cordier) qui coûterait plusieurs dizaines de millions d’euros rien qu’à la construction ! Quant à M. Alauzet, l’une de ses rares promesses chiffrées, 180 millions d’euros pour la rénovation urbaine, correspond en réalité à un budget déjà voté et à mettre au crédit de M. Fousseret !

N°3 – « La gauche est divisée ! »

FAUX

C’est un comble d’accuser la gauche de division alors que Besançon fait figure d’exemple dans le rassemblement : Europe Écologie – Les Verts, Parti socialiste, Parti communiste français, Génération•s, À gauche citoyens, Radicaux de gauche, Urgence écologie – Génération écologie, Cap 21 – Le rassemblement citoyen. Nous avons choisi de nous rassembler dès le premier tour ! S’il y a division, ce n’est pas de ce côté qu’il faut la chercher…

N°2 – « On m’a dit que vous étiez derrière dans les sondages… »

FAUX

Nos adversaires ne reculent devant aucun mensonge au contact des électeurs. Il n’y a eu qu’un sondage à Besançon réalisé par Ipsos – Sopra steria pour France Bleu et l’Est républicain, et il donne notre liste 11% points devant M. Alauzet (LREM) au 1er tour. La preuve sur le site de France Bleu.

N°1 – « Ce n’est pas Éric Alauzet le candidat des écologistes ? »

FAUX

Il est vrai que nos concurrents cherchent à entretenir la confusion. Malgré le nom de sa liste « Écologie positive », Éric Alauzet est bien le candidat de la République en marche. Quant à Claire Arnoux, sa liste se nomme « Besançon verte et solidaire », mais c’est la candidate de la France insoumise. La seule liste et la seule candidat écologiste, soutenue par les partis écologistes (Europe Écologie – Les Verts, Urgence écologie), c’est Besançon par nature, c’est Anne Vignot ! Pour éviter les confusions dimanche, voici notre bulletin de vote !

Taille des caractères
Fort contraste

Merci aux Bisontines et aux Bisontins qui nous ont placés en tête de ce premier tour !

Anne Vignot (EELV, PS, PCF, G.s, ÀGc) - 31,2%
Ludovic Fagaut (LR) - 23,7%
Éric Alauzet (LREM, Modem) - 18,9%
C. Arnoux (LFI) - 8,3%
J. Ricciardetti (RN) - 7,1%

A. Cordier (Div. C) – 4,6%,  K. Bouhassoun (BB) – 2,8%, J-P. Allenbach (Régionalistes) – 2,2%, N. Friess (LO) – 1,2%.
Participation : 38,75%. Nuls : 473. Blancs : 253.