Anne Hidalgo, maire de Paris, Nathalie Appéré, maire de Rennes et Danielle Dambach, maire de Schiltigheim apportent leur soutien à Anne Vignot

Nathalie Appéré, Anne Hidalgo, Danielle Dambach

Anne Vignot a reçu ce jour le soutien d’Anne Hidalgo, maire de Paris, Nathalie Appéré, maire de Rennes et Danielle Dambach, maire de Schiltigheim. Femmes maires, à la tête de listes de rassemblement des écologistes et de la gauche, elles témoignent de la cohérence des projets dans nos villes et des synergies pour demain.

Anne Vignot remercie ces trois femmes maires qui ont prouvé avec succès leur détermination à transformer leurs villes.

Arrivée en tête au soir du premier tour avec 29,3% des voix, Anne Hidalgo, maire socialiste de Paris depuis 2014, a fédéré les forces de gauche et écologistes (10,8%) :

Mobilisons-nous dimanche derrière Anne Vignot pour un Besançon du bien vivre ensemble ! Voter Besançon par nature, c’est relever le défi de la transformation écologique de Besançon en une ville résilience, active, dynamique, plus protectrice et solidaire !

Arrivée en tête au soir du premier tour avec 32,8% des voix, Nathalie Appéré, maire socialiste de Rennes depuis 2014, s’est unie aux écologistes (25,4 %) pour ce second tour :

Depuis Rennes, je veux apporter tout mon soutien à Anne Vignot et à toute l’équipe de Besançon par nature. Je crois que nous avons une conviction commune, celle que la gauche sociale et écologiste, lorsqu’elle est unie, rassemblée, porte des projets d’espoir. On est dans une période très particulière où, à la crise sanitaire succède l’urgence sociale, l’urgence économique. La question climatique n’a pas disparu et la transformation environnementale est aussi une nécessité. Dans le projet porté par Anne Vignot, il y a un ensemble d’ambitions, de solutions concrètes pour répondre au défi de Besançon aujourd’hui et demain. Je veux souhaiter une très belle fin de campagne à nos amis bisontines et bisontins et un beau succès au soir du 28 juin.

Élue dès le premier tour avec 55,3% des voix, l’écologiste Danielle Dambach, maire de Schiltigheim depuis 2018, se présentait à la tête d’une liste de rassemblement des écologistes et de la gauche :

Le 28 juin aura lieu le deuxième tour des élections municipales à Besançon. C’est une opportunité historique. Celle d’élire pour la première fois une femme maire, une femme écologiste. Avoir une femme maire écologiste cela change tout dans une ville, comme ici à Schiltigheim. Anne Vignot a fait un travail incroyable. Elle a su rassembler autour d’elle les forces de l’écologie et les forces progressistes. Vous pouvez lui faire confiance. Elle saura avec son équipe, transformer Besançon.

Taille des caractères
Fort contraste