Anne Vignot : « Élue maire, je proposerai Abdel Ghezali comme premier adjoint »

Anne VIGNOT, dans une démarche respectueuse de chacun·e, a su fédérer une équipe large et diverse, en rassemblant la société civile et en réunissant les partis politiques de gauche et écologistes (Europe-Ecologie les Verts, le Parti Socialiste, le Parti Communiste, Génération.S, A Gauche citoyens !, le Parti Radical de Gauche, Urgence écologique et Cap 21).

Il faut souligner le caractère unique en France de ce rassemblement dès le 1er tour, riche en perspectives pour l’avenir, comme l’ont souligné les responsables nationaux lors du meeting début mars « ce qui se passe à Besançon est un modèle«  le rappelait Olivier Faure « Il se passe quelque chose qui doit être la préfiguration de ce qui doit se passer pour toute la gauche » (…) sinon c’est le tapis rouge déroulé sous les pieds des libéraux voire même des nationalistes ».

Aux côtés d’EELV et des autres partenaires, les socialistes bisontins se sont engagés dans ce rassemblement. Cette union est marquée par l’engagement de la nomination en cas de victoire d’Abdel GHEZALI Premier Adjoint à la maire d’Anne VIGNOT à la Ville de Besançon, actuel adjoint aux sports et premier secrétaire fédéral PS du Doubs,

Ses différentes responsabilités (voir ci-dessous) et sa forte présence sur le terrain lui ont permis de construire un lien fort avec les associations et donc une relation de confiance avec le mouvement sportif (bénévoles, dirigeants et présidents). Fort de son expérience, il a aussi tissé un réseau avec les entreprises partenaires du monde sportif.

Abdel Ghezali

Abdel GHEZALI apportera sa contribution pour animer au côté d’Anne VIGNOT cette équipe largement issue des forces vives du territoire, composée pour moitié de personnes issues de la société civile.

Nicolas BODIN, premier des socialistes pour ces élections municipales et intercommunales, sera proposé vice-président dans le futur bureau de Grand Besançon Métropole.

Attaché au non cumul des mandats, ce double choix marque également un nouveau mode de gouvernance. L’objectif de Besançon par nature est que chaque élu·e puisse s’investir pleinement dans les deux exécutifs pour mener à bien son projet.

Abdel GHEZALI inscrira son action dans les priorités suivantes :

Un des axes prioritaire devra être l’éducation avec un besoin accru de places dans les restaurants scolaires, une meilleure prise en compte des personnels et un plan d’investissement conséquent pour les écoles.

La politique sociale devra être réaffirmée avec un CCAS consolidé et une réorganisation des interventions dans les quartiers prioritaires. Les maisons de quartiers, adaptées à la vie quotidienne des gens et des forces vives, seront des outils centraux de notre nouvelle politique de quartier.

Sur la politique sportive, des investissements dans notre patrimoine devront être fait pour répondre à la demande du mouvement associatif et donc à la pratique du sport pour le plus grand nombre.

Sur la tranquillité publique, il sera important de renforcer nos actions d’éducation et de prévention avec l’ensemble des acteurs (bailleurs, éducation nationale,associations…) tout en affirmant une politique ferme sur les incivilités ou les faits de délinquance.

Qui est Abdel Ghezali?

Né à Besançon, âgé de 48 ans, il est issu d’une famille de 9 enfants. Il a grandi dans le quartier de Montrapon Fontaine-écu.

Impliqué dans la vie associative bisontine depuis plus de 20 ans, il a exercé différentes fonctions, de bénévoles à président, dans des associations sportives et sociales.

Très attaché aux valeurs de la gauche, il milite au sein du parti socialiste depuis 1995. Il en est le premier secrétaire fédéral PS du Doubs depuis 2 ans.

Successivement  adjoint chargé de la vie des quartiers puis chargé des sports, il a pu mettre en place ou accompagner différentes actions : soutien aux associations sportives amateurs ; maintien, pendant la durée du mandat, des subventions allouées – malgré la baisse des dotations de l’Etat – ; animations sur l’ensemble des quartiers de la ville ; modernisation des infrastructures sportives (gymnases ou terrains) à la Malcombe, à Clairs-soleils, au Rosemont, aux Orchamps, au stade Léo Lagrange ou au palais des sports ; accompagnement du sport de haut niveau en contrepartie d’implication de ces clubs dans la vie de la cité.

Taille des caractères
Fort contraste